Le rituel du geste

Le geste mécanique quotidien peut se transformer en un jaillissement de pure spontanéité.

L’acte parfait

Nous découvrons le rituel du geste avec les attitudes mentales et les techniques mystiques. Ce chapitre fait référence à Tchouang Tseu, sage Taoïste, aux maîtres indiens et à l’art Zen pour tenter de décrire l’acte parfait, harmonieux qui mène à la perfection. Lecture d’un extrait d’Essais sur les mystiques orientales de Daniel odier et Marc de Smedt aux éditions Albin Michel.

Le processus de l’ascèse

Se libérer entièrement

Arts Zen : le tir à l’arc

Ne plus penser